Sainte Anne trinitaire, ou Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant

Brabant (Bruxelles ?) ; dernier quart du xve siècle.

Groupe sculpté en bois (chêne ?) polychrome et doré, destiné à un retable d'autel privé et figurant saint Anne en majesté, avec la Vierge et l'Enfant auquel elle tend une pomme de pin.

Dim. h. 69 x l. 31 x p. 12 cm.

(Traces d'arrachement au dos et en-dessous, fente consolidée à l'arrière.)

« Sainte Anne trinitaire ». Parce que c’est une dénomination usuelle, nous l’emploierons au lieu de la formule plus descriptive – aujourd’hui privilégiée par les historiens de l’art – « sainte Anne avec la Vierge et l’Enfant » pour désigner ce groupe sculpté polychrome qui met à l’honneur l’ascendance maternelle du Christ. Ce thème iconographique fait écho à un débat théologique contemporain concernant l’Immaculée Conception. Il s’est développé dans le contexte d’essor de la devotio moderna favorisé par la production de livres d’heures et de retables à usage privé ou domestique comme ceux provenant des Pays-Bas méridionaux, particulièrement prisés autour de 1500. La Sainte Anne trinitaire présentée à la vente du 5 juillet sous le marteau de Maître Hubert Deloute, qui figure sainte Anne tendant une pomme de pin à l’Enfant, participe pleinement de ce courant....

Cette Sainte Anne trinitaire, comparable au groupe de Valladolid (après 1500), s’inscrit pleinement dans la tradition des retables flamands et brabançons de la fin du xve siècle. Son style permet seul, en l’absence de poinçon, de la rapprocher de la production bruxelloise. Toutefois les indices matériels sont suffisamment affirmés pour proposer d’y voir un élément de retable d’autel privé de moyennes dimensions, exécuté à Bruxelles, dans le dernier quart du xve siècle.

 

Indications bibliographiques

Cloulas-Brousseau Annie, Sainte Anne Trinitaire – Grand-Mère (Mater Matris) ou Grande Mère (Magna Mater) ?, s.l.n.d. [après 2012] (en ligne, dernière consultation le 10 juin 2020 : http://ste.anne.trinitaire.online.fr/index.php).

Guillot de Suduiraut Sophie, Sculptures brabançonnes du musée du Louvre : Bruxelles, Malines, Anvers, xve-xvie siècles, Paris, RMN, 2001.

Hernández Redondo, José Ignacio, Santa Ana, la Virgen y el Niño – Museo nacional de Escultura, inv. CE0733 (notice extraite du catalogue en ligne, dernière consultation le 10 juin 2020 : http://ceres.mcu.es/pages/Main).

Mâle Emile, L’Art religieux de la fin du Moyen Âge en France. Etude sur l’iconographie du Moyen Âge et sur ses sources d’inspiration, Paris, A. Colin, 1922, en part. p. 217sq.

- Rapport complet sur demande -

(c)H. Deloute

Figure féminine, ou Sibylle

Pays basque espagnol (Gipuzkoa) ; autour de 1500.

Statuette provenant d'un ensemble en chêne, taillée en ronde-bosse avec des traces de polychromie.

Dim. h. 42 cm.

(Manque le phylactère tenu au-dessus de la tête. Quelques traces d'une ancienne attaque d'insectes xylophages, légère restauration au niveau du socle et du bras droit.)

 

La statuette est en bois de chêne. Elle mesure 42 cm de haut et porte des traces de polychromie. Son socle rectangulaire indique qu’elle provient d’un ensemble. Le style, qui ne correspond à rien de connu en France, présente des accointances avec l’art de la péninsule ibérique de la fin du xve-début du xvie siècle. Elle représente une figure féminine dont l’identification est sujette à caution. Le croisement des données matérielles, stylistiques et iconographiques atteste que cette figure féminine est un précieux témoin de la sculpture des églises basques du nord de l’Espagne autour de 1500 [...].

Emile Mâle a assez montré l’influence des mystères sur l’iconographie médiévale pour que l’on puisse supposer que la figure sculptée en chêne, coiffée d’un curieux bonnet orientalisant, vêtue d’habits d’inspiration liturgique et dotée d’un phylactère (disparu) représente une sibylle, suivant la tradition théâtrale hispanique. La sculpture, taillée en ronde-bosse, proviendrait d’un décor de stalles ou d’un retable.

- Rapport complet sur demande -

 

Vierge à l'Enfant tenant une rose

Lorraine, style parlerien ; dernier tiers du xive siècle.

Statue d’applique en pierre calcaire, repeinte à une époque récente, dos ébauché, crochet dorsal métallique.

Dim. h. 95 x l. 27 x p. 20 cm.

(Quelques éclats et épaufrures, fleurons de la couronne cassés. Polychromie moderne. Fracture nette au niveau de la taille, restaurée et consolidée au plâtre.)

Provenance : coll. privée.

 

C’est une remarquable Vierge à l’Enfant du xive siècle qui a été adjugée le 10 mai 2020 sous le marteau de Maître Hubert Deloute. Sa polychromie récente n’enlève rien à la qualité de la sculpture qui annonce les « Belles Madones » du siècle suivant. Cette Vierge couronnée offre le portrait d’une jeune mère ramenant tendrement un pan de son manteau sur le corps nu de son fils. Le sourire qui illumine son visage la rapproche des œuvres lorraines créées sous l’impulsion des Parler dans la seconde moitié du xive siècle...

- Rapport complet sur demande -

Sainte femme tenant un livre ouvert

Souabe septentrionale (Nördlingen) ; vers 1500-1510.

Elément de retable en bois (tilleul ?) sculpté, polychrome et doré.

Dim. h. 53 cm.

(Main droite et partie du livre restaurées. Accidents à la polychromie, manque mineur à la couronne.)

NB : Présentée par son ancien propriétaire sur un socle moderne en bois peint, joint à la vente (h. 5 cm).

 

Cette Sainte femme au livre ouvert, que l’on voit à présent comme une Vierge de l’Annonciation, porte encore toutes les traces matérielles de sa fabrication. Pour peu qu’on l’observe attentivement, elle nous dira son origine Souabe et son changement de destination. Créée pour être logée dans un retable, elle devint ensuite un support de dévotion au culte marial. La délicatesse tout en retenue de ses traits rattache son sculpteur au cercle de Peter Trünklin et de ses émules, actifs à Nördlingen, dans le Nord de la Souabe, autour de 1500....

- Rapport complet sur demande -

Autres domaines d'expertise du Cabinet Honoré d'Urfé

Raphaële Skupien

Experte Haute Epoque

Cabinet de Haute Expertise Honoré d'Urfé,

10, rue Chauchat 75009 Paris